Quelles sont les étapes à suivre pour la construction d’une piscine ?

Construire une piscine est un projet nécessitant de gros travaux. Vous rêvez d’en avoir une dans votre jardin pour que vous puissiez vous détendre en été ou bronzer sous le soleil ? N’ayez plus aucune hésitation. Adressez-vous à un professionnel pour vous donner plus d’informations sur les étapes que vous devez suivre pour réaliser votre rêve. Avant de commencer tous les travaux nécessaires, il est indispensable de concevoir votre projet pour que votre pisciniste puisse l’étudier et en conclure si celui-ci est réalisable ou non. Focus !

L’établissement d’un plan

C’est l’étape essentielle de la construction, tant sur le côté technique qu’administratif. Sachez qu’avant de construire votre piscine, vous devez suivre des démarches administratives auprès de votre mairie (incluant la création d’un plan de la piscine). Si la surface de votre piscine est inférieure à 10 m², il n’y a aucune formalité à suivre. Entre 10 et 99 m², une déclaration des travaux est indispensable. Au-delà de 99 m², vous devez demander un permis de construire.

Le traçage de la piscine

C’est la première étape à réaliser après avoir choisi la forme et le type de la piscine. Lors du traçage, le professionnel place des piquets reliés par des cordeaux pour délimiter l’espace occupé par la piscine, mesure les diagonales et détermine les angles. Le traçage permet aussi de vérifier s’il n’y a pas d’obstacle dans le sol (câbles, conduits, nappes phréatiques, etc.) et sert de repère pour le terrassement.

Le terrassement

Une fois le traçage fini, les travaux de terrassement peuvent débuter. Que le bassin soit enterré ou semi-enterré, il faudra toujours procéder au terrassement. Ce processus consiste à creuser un trou correspondant à la forme, à la profondeur et aux dimensions prévues pour le bassin. L’opération permet également de tracer les passages des branchements et des canalisations lors des prochaines étapes de la construction. La terre enlevée sera gardée pour le remblaiement. Dans le cas où le sol est rocheux, le terrassier utilisera une brise-roche pour faciliter les travaux. Lorsque les niveaux et mesures voulus sont atteints, le terrassement est terminé, mais le sol du fond doit être stabilisé par un radier en béton.

Le drainage

La mise en place d’un système de drainage est indispensable pour dévier les arrivées des eaux qui risquent de faire subir une pression à votre piscine. Le drain est composé de cailloux et de membrane géotextile qui seront disposés autour du bassin ou au niveau des fondations. Il empêchera l’écoulement des eaux dans la paroi de la piscine. Il est recommandé surtout dans le cas d’un sol argileux ou constitué d’une nappe phréatique. L’installation de ce système est aussi envisagée si la construction se fait sur un terrain en pente ou dans une cuvette. Étant donné que le système de drainage est raccordé au système d’évacuation des eaux, il permet donc un bon ruissellement des eaux.
La mise en place d’un puits de décompression est également envisageable afin de pomper les eaux en provenance du drain. Dans ce cas, le puisard est creusé avant la construction de la piscine. Il se situe à proximité du bassin.

La structure de la piscine

C’est l’étape de la construction des fondations du bassin. Il existe différentes techniques : construction en béton armé, coffrage, coulé, etc. Vous pouvez aussi installer une coque en polyester. Tout dépend de votre choix, mais sachez que c’est lors de cette étape que vous devez également penser à mettre en place les pièces à sceller : skimmers, buses de refoulement, éclairages (en option), etc.

Le remblaiement

Lorsque les étapes citées ci-dessus sont terminées, le constructeur peut maintenant procéder au remblaiement. Il consiste à recouvrir les trous et remplir les abords de la piscine. Mais avant de procéder, il faut bien vérifier une dernière fois que les éléments sont tous bien placés.

Le revêtement

Le type de revêtement que vous choisissez dépendra de l’étanchéité de la structure du bassin. Il peut être décoratif, mais votre choix doit se faire en fonction du matériau qui a été utilisé lors de la construction.

La mise en eau

C’est la dernière étape à réaliser pour que votre piscine soit fonctionnelle. Elle peut prendre quelques jours. En plus, les ouvriers doivent finaliser les travaux, donc vous devez patienter encore un peu.
Bref, pour que votre rêve d’avoir une belle piscine se réalise, confiez tous les travaux à un constructeur professionnel et compétent. L’entreprise MIGNON T.P. à Castelnaudary, près de Toulouse vous rend service et concrétise votre projet.

%d blogueurs aiment cette page :