Le motoculteur : le matériel indispensable pour entretenir vos espaces verts

Vous envisagez d’entreprendre des travaux d’aménagement ou d’entretien d’espaces verts ? Divers outils de jardinage et équipements peuvent vous être utiles. Parmi ceux-ci figure le motoculteur.

Le motoculteur, pour quelle utilisation ?

Le motoculteur est un matériel indispensable pour l’entretien de jardin. Il est équipé d’un moteur thermique (diesel ou essence) ou électrique, d’un essieu unique à deux roues motrices, de deux mancherons avec les poignées de commande et d’une prise de force ou une courroie ou chaîne pour actionner divers outils tractés ou traînés.

Il permet de travailler la terre et de la préparer ainsi pour les futures plantations. Une machine à multi-usage, on peut aussi l’utiliser pour effectuer d’autres travaux comme la tonte, le nivelage, le labourage, le déchaumage, le fraisage, le hersage ou le buttage.

Une machine multi-usage pourquoi ?

En effet, il est possible d’ajouter divers accessoires au motoculteur tels que :

  • La fraise, pour retourner et ameublir la terre ;
  • Le braban, pour labourer le sol en y creusant un sillon ;
  • L’arracheuse de pommes de terre, pour ouvrir la terre sans la retourner ;
  • La charrue, pour labourer la terre plus profondément ;
  • La remorque, pour transporter diverses cargaisons ;
  • Le cultivateur et la bineuse, pour travailler le sol en surface sans retourner la couche de terre ;
  • Le rouleau pour rouler les graines semées afin de les enfouir ;
  • La herse, pour préparer le sol pour la semence, en l’ameublissant et en ramenant en surface les racines des mauvaises herbes ;
  • L’enfouisseur de graines, pour planter les graines ;
  • La lame à neige, pour chasser la neige.

L’utilisation d’un motoculteur

Un motoculteur est facile à manier. Toutefois, quelques précautions sont à prendre avant et pendant sa mettre en route. Lisez bien la notice d’emploi et équipez-vous du nécessaire pour éviter les risques d’accident lors de l’utilisation de la machine. Il vous faudra des gants anti-vibrations et anti-coupure avant de manipuler les fraises et les outils de coupe, des bottes de sécurité et des protections auditives (bouchons d’oreilles, casque anti-bruit…).

Puis, en fonction du type du matériel ou de la motorisation, il faut vérifier les niveaux d’huile, le filtre à air, le réservoir d’essence, les prises de raccordement, les sécurités et câbles ainsi que les différents outils de travail.

Restez prudent même au moment du démarrage, la machine doit être débrayée et bien sur la boite de vitesse au poids mort.

Pour le moteur thermique, le démarrage doit être effectué au froid, au starter. Ce dernier doit être ensuite fermé et il faut laisser le moteur tourner pendant un moment avant de commencer les travaux. S’il s’agit d’un moteur électrique, veillez à ce que les rallonges électriques utilisées soient de bonne qualité.

Et pendant les travaux, assurez régulièrement la bonne tenue en place des outils, le bon positionnement et le blocage des mancherons suivant le travail à effectuer. Les fraises doivent aussi être débrayées lors de la marche arrière.

Conseils pour bien choisir votre motoculteur

Le choix d’un motoculteur dépend de son prix, mais aussi du type de terrain à travailler et de sa superficie, de la nature de travaux à réaliser, (donc, le type d’accessoires à monter), du système de transmission de la machine et enfin du diamètre et de la largeur des fraises.

Le prix du motoculteur

Le prix du motoculteur varie en fonction de nombreux critères :

  • La motorisation de la machine : électrique ou thermique
  • Les possibilités et la puissance de la machine : usage limité ou multiples ;
  • La marque du constructeur et du motoriste.

Qu’il s’agisse d’une machine neuve ou d’occasion, ces critères restent les mêmes. Il est juste recommandé de bien choisir votre revendeur avant tout achat.

Le magasin PASCAL MOTOCULTURE est situé à Mazamet, près de Castres, dans le Tarn (81). Il est spécialisé dans la vente, l’entretien et la réparation de matériel de motoculture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *