Choix d’un motoculteur : les critères à retenir

S’équiper convenablement doit être une priorité pour un jardinier qui souhaite se consacrer entièrement à sa passion. Tous les travaux de jardinage commencent par le travail de la terre. Afin de réaliser cette tâche sans trop de peine, vous devez vous équiper d’un motoculteur ou d’une motobineuse. Vous vous posez certainement la question sur la différence entre ces deux engins. Ce billet vous apportera les réponses à ce sujet. Il est à noter toutefois qu’il est préférable d’avoir un motoculteur, surtout si vous avez une grande parcelle à travailler. Quels sont les critères à retenir pour acheter le bon équipement ? La grande variété de marques et de modèles proposés sur le marché ne va pas vous faciliter le choix. Découvrez dans la suite de l’article les principales caractéristiques d’un motoculteur afin de choisir le bon modèle.

Motoculteur et motobineuse : les grandes différences

Le motoculteur comme la motobineuse peut être utilisé pour préparer et retourner la terre en vue d’une plantation. Ce sont deux engins permettant de biner, de butter et d’aérer le sol sans grande difficulté. Mais les points communs entre ces deux équipements s’arrêtent là. Ils sont différents dans plusieurs aspects.

La motobineuse : il s’agit d’une machine relativement légère destinée aux petits travaux de jardinage. Si vous avez un terrain ayant une surface située entre 100 m² et 500 m², c’est l’outil parfait pour travailler la terre. Une motobineuse peut être électrique ou thermique. En général, une motobineuse électrique est moins puissante et convient surtout à l’entretien des parterres et des plates-bandes. La machine doit être raccordée à une prise électrique, ce qui limite son usage dans le travail d’un petit jardin près de votre maison. Quant aux motobineuses thermiques, elles fonctionnent généralement à l’essence. Ce modèle a donc plus d’autonomie et s’avère plus puissante que le modèle électrique parce que son moteur à quatre temps permet un certain nombre de travaux.

Le motoculteur : il s’agit d’un équipement destiné surtout aux jardiniers plus expérimentés et ayant une surface de terrain plus importante, allant de 500 à 3 000 m². Ce genre d’engin permet de labourer les terres de façon plus profonde avec une largeur de travail plus grande que celle d’une motobineuse. Le motoculteur est aussi connu pour sa grande polyvalence parce qu’il est livré avec plusieurs accessoires permettant de réaliser différents types de travaux. Il suffit de remplacer l’élément fixé à la charrue pour modifier la fonction de l’engin. En plus, l’engin est supporté par deux grandes roues tout-terrain facilitant son transport et permettant de travailler des terrains difficiles d’accès et moins praticables. L’autre différence entre la motobineuse et le motoculteur est que ce dernier possède une marche arrière.

Les points à considérer avant d’acheter un motoculteur

En plus du choix de la marque et du modèle, d’autres critères peuvent vous aider à choisir un motoculteur. Le mieux serait de bien évaluer vos besoins avant d’investir dans l’achat de votre engin. Si vous envisagez de travailler un grand terrain de plus de 1 000 m², il est important de bien choisir la motorisation de votre motoculteur. Vous avez le choix entre le moteur à essence et le moteur diesel. Sachez que les engins dotés d’une motorisation diesel sont plus puissants et plus chers à l’achat. Ceux-ci ont également une boîte de vitesses à plusieurs rapports facilitant les différentes manœuvres. Pour trouver le type d’engin adapté à vos besoins, adressez-vous à un magasin spécialisé. L’entreprise OUTILMARCHÉ située à Condom, vous propose plusieurs choix de motoculteurs. Vous trouverez aussi dans sa quincaillerie plusieurs références d’accessoires et d’outillage. Doté de plusieurs années d’expérience dans la vente de motoculteurs, ce magasin de bricolage vous garantit aussi un excellent service après-vente afin d’allonger la durée de vie de vos engins.

%d blogueurs aiment cette page :