Quelles clôtures choisir contre les rongeurs ?
Aménagement du jardin, Clôture

Quelles clôtures choisir contre les rongeurs ?

Dans le jardin, on aime cultiver des aliments réservés aussi bien aux humains qu’au bétail. Or, l’invasion des rongeurs représente depuis longtemps un véritable problème. En plus de ravager les cultures, ces animaux , une fois entrés à l’intérieur de la maison, risquent de causer d’autres dégâts encore plus importants. Alors, il faut absolument empêcher leur entrée dans la propriété en installant une clôture adéquate.

Quels sont les animaux qui ravagent les plantes du jardin ?

D’ une manière générale, les rongeurs sont les animaux qui s’invitent discrètement dans la cours, dans le jardin, ou même à l’intérieur de notre maison pour chercher à manger. Mais il y aussi d’autres animaux qui causent d’énormes dégâts. Ils peuvent aller jusqu’à détruire les câbles électriques, ce qui provoque des incendies. Ils rongent aussi les canalisations, en plus d’une bonne quantité d’aliments stockés à la maison. Encore pire, ils contaminent dix fois la quantité d’aliments qu’ils consomment. De ce fait, ils impactent directement le santé des humains ainsi que des autres animaux domestiques. Ci-après quelques-uns de ces animaux qui font souvent des ravages dans le jardin  :

Le chat : à noter qu’il est difficile, voire impossible d’empêcher l’intrusion d’un chat. Il peut grimper un mur largement haut, glisser par-dessous le portail et pénétrer via le moindre trou.

Le chien, le renard et le chevreuil : ils sont aussi dangereux que les chats. Mais ils peuvent être dissuadés par une simple clôture de un mètre et demi.

Les blaireaux : leurs principales cibles sont les petits animaux comme les escargots, les batraciens et les reptiles. Mais cela n’empêche pas les dégâts qu’ils peuvent causer au potager.

Les souris : ils s’amusent à tout ravager, en particulier, les mulots et les campagnols, car les taupes qui sont de la même famille sont plutôt insectivores.

Les rats : ils sont très actifs la nuit et peuvent glisser facilement à l’intérieur, même à travers d’un petit espace de deux centimètre. À part leur intelligence à éviter les nouveaux objets installés à la maison et dans le jardin, ils sont capables de grimper et de sauter à une hauteur assez importante.

Quelle clôture anti-rongeur choisir ?

Pour se protéger des rongeurs, il faut éviter leur pénétration dans le lieu d’habitation. Nombreux sont les éventuelles solutions. Parmi celles-ci, la pose d’une clôture. Vous avez le choix entre :

    • La clôture en pin  : à la fois esthétique et écologique. En plus de sa résistance, elle donne du charme au jardin. Elle peut être peinte en couleur blanche, tout comme elle peut rester dans une couleur brute pour accentuer son aspect original. Elle peut protéger du regard indiscret, tout en constituant un bel élément décoratif. Clôture traditionnelle, elle peut être installée à une hauteur élevée de façon à ce que les rongeurs ne puissent pas entrer à l’intérieur. Ainsi, elle assure une protection optimale du jardin.
    • Le panneau tressé peut s’adapter à une installation sans espacement, difficile pour les rongeurs de le franchir. Moyen de séparation idéal, il protège efficacement le jardin et le potager, mais également le lieu d’habitation. Il se décline en pin ou en noisetier, ce qui permet de procurer un aspect esthétique à votre aménagement extérieur. De plus, il est facile à poser et son prix est abordable. Par contre, il est plus léger et ne convient pas aux zones venteuses.
    • La clôture en bois massif est aussi esthétique et robuste. Sa particularité réside dans sa résistance. Pour assurer une sécurité optimale de l’habitation contre les rongeurs, il convient de l’installer avec un support en dur. Ainsi, elle allie parfaitement design et confort, tout en optimisant la défense contre les indésirables. Son prix est tout à fait abordable comparé à sa durabilité. Cependant, elle nécessite un entretien au mois une fois par an.

L’installation d’une clôture fermée est aussi une meilleure option pour lutter contre les rongeurs. Le nettoyage régulier ainsi que la vérification des endroits qui peuvent favoriser leurs conditions de vie sont également très importants. Mais sachez que l’utilisation de répulsifs peut aussi renforcer la défense.