Quelle plante mettre à l’intérieur de la maison ?

Mis à part leur rôle décoratif, certaines plantes sont également réputées pour leur vertus dépolluantes. Alors au lieu de dépenser de l’argent avec des purificateurs d’air, choisissez plutôt des fleurs.

Le palmier Areca

Cette plante est l’un des meilleurs purificateurs d’air et agit sur beaucoup de toxines. Dotée d’un feuillage gracile et souple, cette variété de palmier fera très bien l’affaire pour décorer la maison. Le plus conseillé est de le placer près d’une fenêtre et de l’orienter à l’ouest. Non seulement, il bénéficiera de beaucoup de lumière sans trop l’exposer à un fort ensoleillement qui risquerait de le dessécher. Pour son entretien, il suffit de l’arroser régulièrement avec de l’eau non-calcaire, et de placer son pot sur un plateau rempli d’eau. En revanche, pendant la période hivernale, veuillez réduire la fréquence de l’arrosage.

Le Ficus Robusta

Cette plante purifie l’air ambiant en émettant une forte quantité d’oxygène. Toutefois, le ficus Robusta a besoin d’un arrosage fréquent, d’un sol riche et d’une lumière filtrée.

L’Aloe Vera

A part sa réputation dans le domaine des cosmétiques et ses vertus bienfaisantes pour la santé, cette plante est également efficace pour éliminer le formaldéhyde présent dans l’air. De plus, l’Aloe Vera absorbe les ondes électromagnétiques émises par les appareils comme le téléphone portable. Raison pour laquelle les gens le placent souvent près de la télévision ou de l’ordinateur. Mais avec ses propriétés à repousser les acariens, cette plante trouve aussi sa place dans les chambres à coucher. En outre, en ce qui concerne le mode de culture, cette plante se cultive en pot. Tâchez toutefois de l’installer près de la fenêtre parce qu’elle a besoin de lumière et de chaleur. Il convient également de ne pas trop abuser pendant l’arrosage, car elle craint beaucoup l’eau.

Le palmier bambou

Cette plante très décorative absorbe le benzène, le xylène et le formaldéhyde. De ce fait, vous pouvez l’installer dans l’atelier ou dans la chambre à coucher. De plus, comme le palmier bambou est une végétation du sous-bois, il est donc habitué au manque de lumière. Pour le planter, il suffit de le mettre dans un pot dont le fond est rempli de billes d’argiles ou de cailloux. Un arrosage régulier leur fera du bien surtout en été qui est une période de croissance. N’hésitez pas non plus à mettre des engrais de plantes vertes de temps en temps pour l’entretenir.

L’orchidée

La plupart du temps, on choisit l’orchidée pour son esthétisme. Toutefois, cette plante est très efficace pour dépolluer l’air intérieur. Effectivement, l’orchidée élimine le formaldéhyde et les COV. Pour réussir leur culture dans la maison, ils doivent être exposés à une bonne luminosité et une atmosphère plutôt humide. En revanche, les orchidées supportent mal les rayons de soleil. Par ailleurs, la fréquence de l’arrosage varie en fonction de leurs espèces. Un peu d’apport d’engrais de temps en temps est aussi très conseillé, mais surtout pas pendant la saison tempérée froide.

Le Guzmania

Cette plante tropicale a très bien sa place à l’intérieur, à cause de son feuillage persistant et de la magnifique inflorescence qui apporte une touche exotique à la pièce. Craignant les forts rayons de soleil et les sources de chaleur comme les radiateurs, le Guzmania se plaira toutefois dans les zones très lumineuses.

Le chrysanthème

Idéal pour plante d’intérieur, le chrysanthème élimine très bien le benzène qui est une toxine cancérigène qui est présent dans l’air. Cette plante a besoin de peu de lumière, mais de beaucoup d’eau pour bien s’épanouir. En outre, si c’est possible, prenez soin de les placer dehors le soir tout en le protégeant des gels.

La Fougère de Boston

Cette plante est un excellent humidificateur d’air naturel. De plus, la fougère de Boston agit comme purificateur et élimine le formaldéhyde. Avec ces vertus assainissantes, elle se place très bien à l’intérieur. Cependant, étant originaire des zones tropicales humides, elle exige donc une humidité constante.

Le Croton

Cette plante élimine peu les polluants, en revanche elle oxygène efficacement l’intérieur. Il est plus conseillé de les installer dans une pièce où la température et l’humidité sont constantes.

Quelle plante pour quel emplacement ?

En fonction de leurs spécificités et de leurs propriétés, toutes les plantes d’intérieur ne se placent pas n’importe où.

A l’entrée qui est plus ou moins lumineux, le ficus alii sera très bien à sa place. Cette variété de plante et facile d’entretien, il suffit de le déposer dans un pot surélevé. Pour qu’il s’intègre bien dans la décoration intérieure, choisissez un tapis à motif bohémien où l’ensemble offrira un peu de touche exotique.

En revanche, pour le salon, optez pour des plantes feuillues à longue tige comme le scheffléra. Même s’il se plaît à la lumière, il s’adaptera très bien cependant dans un endroit moyennement illuminé. Toutefois, faites en sorte de lui apporter un minimum d’humidité.

En outre, pour ceux qui veulent apporter une petite touche florale dans la salle à manger, l’Oiseau du paradis convient très bien. Son volume et ses grandes feuilles impressionnantes égaieront très bien la pièce.