Comment bien choisir son type de piscine ?

Vous souhaitez installer une piscine, mais vous avez du mal à choisir entre les différents types ? Il est normal de vouloir être guidé dans son choix avant de comparer plusieurs devis. D’ailleurs, les modèles de piscines varient en fonction du budget, des facilités d’accès, mais aussi de la place disponible. Qu’il s’agisse des piscines hors-sol ou des piscines enterrées, chaque modèle se décline selon les matériaux utilisés pour la structure du bassin. Découvrez à travers ce guide les différents types de piscines disponibles sur le marché.

Les piscines hors-sol

Conçues sous plusieurs formes, les piscines hors-sol ne requièrent pas de grands travaux et sont faciles à poser.

  • La piscine gonflable

Destiné aux enfants, ce type de piscine est très utile lors des fortes chaleurs. Facile à poser et à démonter, il suffit de gonfler et de dégonfler les boudins.

Peu coûteuse, le prix d’une piscine gonflable varie à partir de 20 €.

  • La piscine autoportante

Plus grande et plus résistante, la piscine autoportante peut accueillir un grand nombre de personnes. D’ailleurs, les boudins maintiennent la structure lorsqu’ils sont remplis d’eau. Il est possible d’équiper la piscine autoportante par un système de filtration à cartouche, mais aussi par une échelle ou une protection de sol.

  • La piscine souple à armature tubulaire

L’armature de ce type de piscine est constituée de tubes en acier. Ces derniers assurent le maintien de la structure du bassin lorsqu’il est rempli d’eau. Ces piscines possèdent également un système de filtration à cartouche ou au sable.

  • La piscine hors-sol en métal ou en résine

La structure de ce type de piscine est plus évoluée que celle de la piscine gonflable et autoportante. Celle-ci est constituée de panneaux (ou modulaires) en acier ou en résine de synthèse. L’étanchéité du bassin est conçue grâce à une membrane de type liner et un système de filtration.

  • La piscine hors-sol en bois

Très esthétique, la piscine hors-sol en bois donne un caractère naturel au jardin. Facile à installer, elle est équipée d’un système de filtration et de divers équipements (liner, couverture, échelle, coffre, etc.).

Les piscines enterrées ou creusées

Contrairement aux piscines hors-sol, l’installation des piscines enterrées nécessite des compétences techniques. C’est pourquoi, il est important de solliciter les services d’un professionnel qualifié. Installée à Pornic, l’entreprise JPS & SPAPISCINES est spécialisée dans la conception, la construction et la rénovation de piscine. Elle est à même d’installer des spas, des saunas, des hammams, si nécessaire.

  • La piscine traditionnelle

Résistante, la structure d’une piscine traditionnelle est renforcée par une ceinture de béton. Quant au bassin, il est conçu en parpaings de forme carrée ou rectangulaire. L’étanchéité de cette piscine est maintenue par un enduit, un carrelage ou une membrane de type liner.

  • La piscine en béton armé monobloc

Fabriqués en béton, les parois et le fond de la piscine sont projetés sur une structure métallique. Cette technique de construction permet de réaliser toutes les fantaisies (blocs rocheux, plages, cascades, etc.).

  • La piscine en kit

Contrairement à la piscine en béton armé monobloc, la piscine en kit nécessite l’installation d’un liner. Cette technique englobe entre autres quatre méthodes de construction parmi lesquelles les piscines fabriquées :

  • en blocs à bancher que l’on coule du béton ;

  • en panneaux modulaires (métal, béton, matériau composite, etc.) que l’on soude ;

  • à l’aide de coffrage que l’on remplit de béton ;

  • en bois et enterrer en partie ou en totalité.

  • La piscine monocoque

La piscine monocoque est fabriquée notamment grâce à des moules sur lesquels on projette des couches de fibre en verre ou de résine synthétique. Son installation est facile, une fois que l’emplacement et les canalisations sont préparés.

  • La piscine naturelle

Ce type de piscine est très utilisé pour son fonctionnement écologique et naturel. D’une part, sa structure peut-être conçue en béton, en bois ou en métal. D’autre part, sa filtration est fabriquée grâce à des plantes ou des procédés naturels. Des produits chimiques sont utilisés pour la désinfection et le traitement de l’eau.

%d blogueurs aiment cette page :