Nos conseils pour l’aménagement de lagon de baignade

Si vous aimez nager en pleine nature, être entouré de beaucoup de végétaux et en même temps, utiliser une technologie de pointe, un lagon de baignade est probablement ce qui vous convient le mieux. Les lagons imitent une expérience de nage vraiment naturelle, mais leur construction est complexe, car ils nécessitent des caractéristiques de conception très spécifiques.

Mis à part le fait de reproduire la nature sauvage, les lagons peuvent être assortis avec les tous derniers dispositifs modernes comme le chauffage ou l’alarme de protection.

Voici quelques conseils pour vous aider à concevoir votre piscine naturelle :

1. MISEZ SUR LA SIMPLICITÉ

Veillez à garder les caractéristiques de conception au minimum. Bien que les murs en pierre naturelle, les hauts-fonds et les éléments d’eau aient fière allure, ils représentent un coût élevé et des difficultés lors de la construction de votre lagon.

2. PENSEZ ERGONOMIE AVEC UN FOND PLAT

Avoir une piscine à fond plat ne nécessite qu’une simple excavation et une fondation de niveau pour les murs, ce qui est beaucoup plus facile à mettre en œuvre. C’est aussi beaucoup plus facile à entretenir.

3. OPTEZ POUR LA FORME DE BOÎTE

La plupart des piscines sont en forme de boîte à cause du coût de la construction. Les fabricants vont souder un liner afin de faciliter la vidange. Attention cependant à assurer que le produit de réservoir ne contient pas de phosphates qui vont nourrir les algues et la moisissure.

4. ÉVITEZ TROP DE RACCORDS

Gardez le design simple lors de la construction de votre lagon. Comme ça, vous pouvez par exemple, écumer la piscine avec un filet en feuille, mais si vous souhaitez l’écrémer, envisagez automatiquement un réservoir d’équilibre pour éviter des raccords de piscine épineux.

Certains raccords de piscine ne sont pas chers, mais souvenez-vous que l’imperméabilisation de la piscine est la partie la plus difficile, évitez donc trop de raccords violant l’imperméabilisation si vous le faites sans une main-d’œuvre qualifiée comme chez NOVALAGON.

5. VEILLEZ À LA PROFONDEUR

Bien que les lagons de baignade aient besoin de profondeur pour plus de stabilité, les piscines naturelles peuvent également être moins profondes. L’idéal c’est de rester à 1,8 m ou moins, les murs de 2 m et plus nécessitant beaucoup de renforcement.

Si la sécurité en plongée ne vous inquiète pas, 1,5 m est une profondeur confortable, facile à nettoyer, et le niveau de renforcement est toujours raisonnable. Vérifiez votre mur de soutènement avec un ingénieur en structure si vous avez un doute. Rappelez-vous également que le point le plus faible est l’endroit où le mur rejoint le sol. Renforcez-les donc avec du béton supplémentaire si vous essayez de minimiser l’utilisation d’acier.

Un package tout en un et simple à utiliser. Contactez le spécialiste de la construction de lagon à l’Estrie.

6. UTILISEZ UN PUITS OU UN FORAGE SI VOUS EN AVEZ

Demandez des conseils sur l’utilisation de votre eau de forage, car cela rendra le remplissage à long terme plus abordable.

7. UTILISEZ UNE DOUBLURE NOIRE

Les gaines noires produisent un gain de chaleur passif élevé, de sorte que le chauffage devient beaucoup moins cher, voire inutile.

8. DESSINEZ UN PLAN DE DRAINAGE

Le mauvais drainage figure en bonne place sur la liste des défaillances pour les piscines naturelles. Trouvez comment déplacer les eaux de surface / les eaux souterraines hors de la piscine ou choisissez un emplacement qui ne soit pas le point le plus bas de votre jardin. Assurez-vous d’entourer votre piscine de bons canaux de drainage.

La liste n’étant pas exhaustive, il vous incombe de rechercher d’autres critères à prendre en compte lors de la réalisation de votre projet de lagon de baignade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *