Les atouts majeurs d’une piscine en béton

Enterée, semi-enterée ou hors sol, la piscine en béton répond à tous les besoins des usagers. Mais, quels sont ses réels avantages ?

Solidité et durabilité

Ce type de piscine ne cesse de séduire un bon nombre de propriétaires. En effet, le béton, ce matériau tant utilisé pour la construction d’une piscine traditionnelle, est reconnu pour sa solidité, sa résistance. Même si la piscine est longue à construire, le matériau permet une construction stable, sûre et homogène. Aussi, la durée de vie d’une structure en béton n’est plus à prouver : 20, 30 et même plus de 40 ans.

Une piscine sur mesure

Le béton permet de réaliser une piscine parfaitement adaptée à vos souhaits. Vous êtes libre de choisir la dimension et la forme de votre bassin, et ce, peu importe le type du terrain (plat, en pente, rocailleux, boisé, etc.).

Concernant la personnalisation du bassin, vous pouvez laisser libre cours à votre imagination. Les possibilités sont nombreuses : forme classique ou excentrique, piscine à débordement, couloir de nage…

Et pour la finition, le béton peut s’adapter à toutes sortes de revêtements. Carrelage, peinture, enduit, béton ciré, liner, PVC armé, etc. peuvent assurer l’étanchéité de la piscine, tout en l’embellissant.

Une piscine en béton agrémente les espaces extérieurs. En intérieur, elle peut transformer une pièce à vivre en un véritable espace bien-être.

La construction d’une piscine en béton

Pour réussir la construction de votre piscine en béton, différentes étapes sont à respecter.

Tout commence par une étude minutieuse du projet. Pensez à son futur emplacement, ses dimensions et sa forme. N’oubliez pas de préparer votre budget. Sachez que la piscine en béton est l’un des modèles les plus chers. De ce fait, calculez tout, non seulement pour la construction du bassin, mais aussi, pour :

– Le local technique, les différents équipements à installer après (systèmes de filtration, éléments de pilotage, appareillages de confort, etc.).

– Les accessoires de sécurité qui sont obligatoires (alarmes, bâches ou couverture, barrières…).

– La finition et la décoration autour de la piscine : les margelles ou la plage de piscine, le mobilier…

La démarche administrative, une étape clé à ne pas négliger

Avant de débuter le chantier, il est également important faire une déclaration de travaux ou une demande de permis de construction. Cette démarche est obligatoire pour les piscines ayant une surface supérieure à 10m².

À noter :

– Si la surface de la piscine est comprise entre 20m² et 100m², déposez une déclaration préalable des travaux.

– Pour une piscine dont la surface est supérieure à 100m², le permis de construire est obligatoire.

Renseignez-vous avant de procéder à cette étape, car les règles d’urbanisme peuvent changer, selon les communes, l’emplacement de votre maison, les conditions particulières à respecter (habitation située dans le périmètre d’un monument classé ou un terrain qui fait partie d’un lotissement).

Il est aussi conseillé de commencer les démarches au moins 4 mois ou 6 mois avant la date du début du chantier, surtout si vous résidez dans une zone classée ou ABF (Architecte des Bâtiments de France). En effet, l’obtention de l’autorisation de travaux peut prendre de 2 mois à 4 mois pour ceux qui habitent dans ces zones. Puis, les voisins ou ceux qui sont concernés ont encore deux mois pour s’opposer au chantier.

Réussissez votre projet en toute sérénité

Pour mener à bien à votre projet de construction de piscine en béton, n’hésitez pas à prendre contact avec une entreprise spécialisée comme INFINIMENT BLEU, à Paris. Active depuis plus de 5 ans et agréée par la fédération des professionnels de la piscine ou FPP, elle assure la création de piscine, de spa tout autre bassin de loisir sur mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *