Bien choisir son système d’alarme pour piscine

Il existe deux types d’alarme de piscine enterrée, à savoir l’alarme immergée et l’alarme paramétrique.

L’alarme immergée

Il s’agit d’une sonde immergée à placer dans l’eau. Très facile à installer, discrète et peu encombrante, elle a pour rôle d’analyser les ondes présentes dans le bassin et déclenche immédiatement l’alarme dès qu’il y a un mouvement anormal. Elle est reliée à une centrale qui se trouve hors de la piscine souvent dans la maison ou qui est intégrée directement à la sonde. Le dispositif est également équipé d’une sirène, d’un clavier, d’une serrure ou encore d’une télécommande pour certains modèles ou d’un report d’alerte (pour une maison située loin de la piscine). Et pour plus d’efficacité, elle peut être complétée par une alarme parlante qui est un capteur de présence ; c’est le même équipement que l’on utilise contre l’intrusion.

Une sonde suffit pour une piscine de 5 m sur 10 m. Et si le bassin est plus important, il faudra placer une seconde sonde.

Une alarme immergée est accessible dès 250 €. Par contre, sachez qu’elle a ses points faibles. Elle n’est pas assez fiable, elle n’avertit que quand un jeune enfant fait une chute dans l’eau. Puis, elle se déclenche 10 secondes après la chute. Enfin, elle peut réagir au moindre mouvement (vent fort, mise en route de la pompe de filtration, oiseau qui se pose dans l’eau, etc.).

L’alarme paramétrique

Là, des bornes lasers ou infrarouge seront placés tout autour du bassin afin de dessiner un périmètre virtuel. La centrale et la sirène se trouvent dans la maison. Dès qu’il y a une intrusion ou une personne qui franchit la limite, l’alarme se déclenche. Ce type d’alarme est plus efficace puisqu’il avertit avant la chute, ce qui vous laissera le temps d’intervenir avant que l’enfant ne tombe à l’eau. Toutefois, côté esthétique, il est voyant et volumineux, ce qui est plutôt désagréable pour les yeux.

Pour sa mise en place, cela nécessite des travaux plus ou moins importants car il faut creuser dans le sol. Quant à son prix, c’est à partir de 600 €.

Chaque système d’alarme pour piscine a ses propres avantages et ses inconvénients. À vous de faire le choix en fonction de vos besoins et de votre budget. Et avant tout achat, pensez à demander l’avis d’un professionnel.

Par ailleurs, pour renforcer la sécurité autour de votre bassin, vous pouvez poser d’autres dispositifs homologués comme un abri, une barrière ou une couverture de piscine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :