Zoom sur l’alarme de piscine

Depuis 2003, il est devenu obligatoire de sécuriser sa piscine enterrée afin d’éviter certains risques comme les noyades et les chutes. Il existe quatre dispositifs de sécurité homologués. Parmi ceux-ci figure l’alarme de piscine.

Une alarme homologuée selon la norme NF P90-307

L’alarme de piscine doit être en conformité avec la norme NF P 90-307. C’est-à-dire, elle doit :

  • Être immobile et opérationnelle 24h/24 et 365j/an
  • Détecter la chute d’un très jeune enfant d’au moins de 6 kg (Attention ! certains dispositifs, surtout américains, ne détectent qu’à partir de 7 ou 8 kg). Les adultes ou les parents seront ainsi prévenus rapidement lorsqu’il y a un enfant qui se rapproche dangereusement du bassin ou qui tombe dans l’eau.
  • Disposer d’une réactivation automatique après les baignades
  • Être équipée d’un moyen d’avertissement et de signalisation en cas d’usure de piles et de la batterie ou de défaillance technique au niveau de la centrale, du boîtier ou des bornes infrarouge
  • Avoir des commandes sécurisées pour éviter qu’un enfant ne joue avec et l’éteint
  • Être au moins 100 dB à 1 mètre de distance

2 catégories d’alarmes au choix

On distingue deux types d’alarme pour piscine :

  • L’alarme immergée : Elle est constituée d’une sonde immergée qui analyse les ondes et les mouvements anormaux dans l’eau. La sonde est reliée à une centrale et à une sirène, un clavier, une serrure, une télécommande ou encore un report d’alerte, selon vos besoins. Elle est facile à installer et son prix est accessible, à partir de 250€.Dotée d’un capteur de présence, une alarme parlante peut d’ailleurs compléter ce type d’alarme de piscine.
  • L’alarme périmétrique : Il s’agit des bornes à laser ou infrarouge à placer autour du bassin. Elles forment un paramètre virtuel autour du bassin et quand il y a une intrusion, l’alarme se déclenche automatiquement. Son installation peut être compliquée car il faut creuser dans le sol, mais, ce dispositif est plus apprécié pour son efficacité et sa fiabilité. Vous pouvez réagir rapidement avant que l’enfant ne tombe dans l’eau. Pour l’acquérir, prévoyez un budget de 600 € minimum.

Un système d’alarme pour une piscine hors-sol

Vous disposez d’une piscine hors-sol ? Vous n’êtes pas obligé de la sécuriser. En effet, les parois de la structure limitent déjà l’accès au bassin.

Toutefois, si la hauteur de ces parois est inférieure à 1,20 m, pensez quand même à installer une alarme. Là, vous avez un système composé d’un boîtier flottant qui se pose à la surface de l’eau. Ce boîtier possède des capteurs permettant de détecter les chutes et de déclencher une alarme sonore. Il est aussi possible de l’équiper d’une barrière de protection ou d’une échelle amovible ou relevable que vous pouvez enlever après chaque baignade.

1 thought on “Zoom sur l’alarme de piscine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :