Les travaux d’élagage et d’abattage d’arbres

L’élagage et l’abattage d’un arbre sont deux opérations d’entretien d’arbres bien différentes.

L’élagage

Les différentes techniques d’élagage

On distingue 4 techniques d’élagage : l’entretien de la cime, l’éclaircissement, le rehaussement de la couronne et l’écimage. La méthode à utiliser varie en fonction de l’essence de l’arbre : résineux, feuillus ou fruitier. Pour les arbres fruitiers par exemple, ils nécessitent un entretien régulier (une taille de formation puis d’entretien après la période de fructification), pour assurer le développement de leurs fruits à chaque saison. D’ailleurs, l’élagage dépend de l’âge de l’arbre, de sa hauteur et enfin, de son environnement d’implantation.

Pourquoi et quand le faire ?

La sécurité publique, l’esthétique et la préservation sanitaire des végétaux… telles sont les raisons pour lesquelles il faut élaguer un arbre.
Après la plantation de l’arbre, il est conseillé de couper ses branches supérieures afin d’éviter la perte de racine et de lui donner une forme. Ensuite, pour maintenir cette forme, il faut l’élaguer tous les 2 ans jusqu’à l’âge de 10 ans, tous les 4 à 5 ans pour les arbres de 10 à 20 ans et tous les 10 ans, au-delà de 20 ans. Là, le but c’est aussi d’orienter ou de limiter le développement de l’arbre.
L’élagage permet également de préserver la santé de l’arbre. Pour cela, le travail consiste à :

  • Couper les branches affaiblies à la fourche et qui forment un angle aigu avec tronc ;
  • Enlever toutes les branches, mortes, endommagées ou malades pour améliorer l’aspect de l’arbre et d’éviter toute propagation de maladies ou d’insectes ;
  • Éliminer une partie du houppier afin de revitaliser l’arbre. En effet, la superficie foliaire que le système racinaire que l’arbre doit alimenter sera réduite. Cela favorise l’aération de la cime et apporte une plus grande quantité de lumière pouvant traverser le feuillage et atteindre la pelouse.

À noter, la période idéale pour élaguer est en automne, après la chute des feuilles et quand les arbres sont au repos. En outre, vous pouvez le faire en fin de printemps ou en été, car la cicatrisation est plus rapide pendant cette période. Toutefois, veillez à le faire avant la période du grand froid ou bien en début du printemps.

L’abattage d’un arbre

Pourquoi et quand abattre un arbre ?

Généralement, c’est pour une question de sécurité. On y procède quand l’arbre se trouve au mauvais endroit : entre deux maisons, près d’une habitation, d’une infrastructure publique, etc. Il peut créer une zone d’ombre indésirable. Et les racines peuvent causer d’éventuels dégâts sur les fondations, les canalisations, les différents éléments maçonnés…
Sachez que le voisin ou la commune peut exiger cette opération.

La santé de l’arbre

L’abattage est recommandé si l’arbre est atteint par une maladie, un champignon ou un parasite et qu’il n’y a pas d’autres solutions pour le sauver. En effet, il peut devenir de plus en plus fragile et donc il risque de tomber sans contrôle à la suite d’un coup de vent. De même, il peut transmettre la maladie ou le parasite aux arbres se trouvant aux alentours.

Les travaux d’abattage doivent être effectués pendant l’hiver ou en fin d’automne, lors d’une journée sans vent.

L’intervention d’un professionnel

L’élagage ou l’abattage d’un arbre exige l’intervention d’un professionnel reconnu comme DESIGN PAYSAGES à Lesches, dans la Seine-et-Marne. Il dispose de toutes les compétences ainsi que des équipements adéquats pour mener les travaux dans les meilleures conditions. Il travaille dans le respect de l’environnement et des normes en vigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *