Un hôtel à insectes dans votre jardin, une démarche écologique
Aménagement jardin

Un hôtel à insectes dans votre jardin, une démarche écologique

Les insectes participent à la pollinisation des plantes. Ils sont également efficaces pour protéger les abeilles et lutter contre les ravageurs dans votre jardin de manière naturelle et biologique. Leur offrir un abri vous permet ainsi de leur protéger en retour, tout en respectant la biodiversité locale.

Qu’est-ce qu’un hôtel à insectes ?

Un hôtel, un abri, une maison ou un chalet à insectes est indispensable pour accueillir toutes ces petites bêtes utiles au jardin. Il comporte plusieurs « chambres » ou compartiments constitués de matériaux variés et adaptés à chaque espèce.

De quel type d’insectes parle-t-on exactement ?

Dans notre jardin, on trouve deux types d’insectes :

  • Les insectes nuisibles aux plantations, notamment au potager comme les limaces, les escargots, les pucerons, etc.
  • Les insectes auxiliaires, qui sont utiles pour protéger les cultures de ces organismes destructeurs et pour en finir pour de bon avec les pesticides qui sont nocifs pour notre jardin et notre santé.

Ici, on parle de ces insectes auxiliaires et on découvre ainsi des pollinisateurs et des prédateurs : Abeilles, osmie, coccinelle, carabe, forficule, papillon, bourdon, heriade, anthidie, guêpes solitaires, megachile…

La construction d’un hôtel à insectes

La meilleure période pour démarrer la construction d’un hôtel à insectes est avant l’hiver. Ces auxiliaires peuvent ainsi y pondre leurs œufs et les larves restent au chaud à l’arrivée du grand froid.

Avant toute construction, il est important de trouver l’emplacement idéal. Optez pour un endroit ensoleillé, à l’abri du vent et protégé par la pluie. Orientez l’hôtel vers le sud ou le sud-est, la face côté soleil. L’hôtel à insectes doit aussi être surélevé du sol, d’au moins 30 cm, sur un arbre ou un mur. Et enfin, placez-le dans un coin reculé du jardin, mais à proximité des végétaux fleuris ou d’un parterre de fleurs sauvages ou cultivées. Concernant sa forme et sa taille, ce sera en fonction de vos souhaits et de l’espace dont vous disposez.

Passons maintenant à sa fabrication. La structure doit être constituée de cloison, d’une toiture et bien sûr, de plusieurs cases pour recevoir les différents types d’insectes. Pour le matériau à utiliser, choisissez une essence ayant une grande résistance et qui ne nécessite pas un traitement chimique, bien évidemment, comme le châtaignier, le chêne ou le mélèze. Quant à l’aménagement de la chambre, il vous faudra des feuilles sèches, des pommes de pin, des morceaux de branches, de la paille, de l’herbe, des plantes mellifères, des tiges creuses ou à moelle tendre, des bûches percées… selon l’espèce.

One thought on “Un hôtel à insectes dans votre jardin, une démarche écologique

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *