Piscine intérieure : une eau saine et de qualité
Entretien piscine

Piscine intérieure : une eau saine et de qualité

Avoir une piscine intérieure nous permet de passer des bons moments en famille ou entre amis. C’est également un espace de détente accessible tout au long de l’année. Mais qui dit avoir une piscine, dit l’entretenir aussi.

Mis à part l’entretien régulier du bassin avec tous les éléments qui la composent (l’escalier, les margelles…), le traitement de l’eau est important.

De nombreuses solutions de traitement de l’eau :

Pour une piscine intérieure, l’utilisation de produits chimiques comme le chlore est à éviter lors du traitement de l’eau. Ils émanent des vapeurs corrosives dans l’air. Il est donc conseillé d’avoir recours à des solutions plus douces à savoir les UV, l’oxygène actif, l’électrolyse du sel et le PHMB.

  • Placer un désinfecteur UV après le filtre est efficace pour irradier et désinfecter l’eau qui passera à travers. Les ultraviolets détruiront les algues, les microorganismes, les bactéries et les virus.
  • Vous pouvez également traiter l’eau avec de l’oxygène actif, un produit écologique qui rend l’eau douce et confortable. Il n’irrite pas la peau ou les yeux. Il élimine les traces de germes et détruit les algues. Il est compatible avec le chlore ou le brome. L’oxygène actif est surtout mieux adapté aux piscines de petite taille. D’ailleurs, il est très vulnérable à la variation de la température. De ce fait, s’il y a une forte hausse de la température, la quantité d’oxygène actif doit être augmentée.
  • L’électrolyse de sel est une option envisageable pour traiter, voire augmenter la qualité de l’eau de votre piscine intérieure. L’eau est légèrement salée avec du sel marin, qui est constitué de soude et de chlore. Elle passe dans l’électrolyseur qui transforme le sel en hypochlorite de sodium, du chlore naturel qui détruira les bactéries. Au contact aux UV, ce chlore se changera en sel à nouveau.
  • Quant aux PHMB, une molécule chimique dérivée du biguanide ; c’est un antiseptique efficace pour éliminer les germes et les microbes dès leur apparition. Par contre, l’utilisation de ce type de traitement requiert beaucoup d’attention. Il n’est pas du tout compatible avec le chlore, le brome, le cuivre ou le bronze. En cas de surdosage, l’eau peut devenir trouble et blanchâtre, qui est visuellement désagréable. Si vous avez un système balnéo, le PHMB est déconseillé ; la mousse s’y installe facilement. Vous serez également obligé de mettre en place un filtre à sable.

Pour votre confort et votre bien-être, vous devez entretenir les divers équipements de nettoyage comme le système de filtration, les robots, les pompes et le régulateur de PH afin d’assurer leur bon fonctionnement.

3 thoughts on “Piscine intérieure : une eau saine et de qualité

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *