Une piscine naturelle, écologique et biologique
Aménagement extérieur

Une piscine naturelle, écologique et biologique

Charmante mais surtout écologique et respectueuse de l’environnement, la piscine naturelle est devenue tendance dans les jardins français. Mais en quoi est-elle différente exactement ?

La piscine naturelle et ses avantages

Un concept de piscine « bio », la piscine naturelle présente de nombreux atouts. Elle convient parfaitement aux amoureux de la nature et offre une baignade exceptionnelle. Côté esthétique, elle peut se fondre harmonieusement dans le paysage. Puis vous avez le choix entre plusieurs possibilités pour la forme : ronde, carrée, ovale….

Son eau ne contient ni de chlore, ni de produits chimiques. Le soleil, les plantes aquatiques et les minéraux sont là pour purifier l’eau et pour maintenir l’équilibre de l’écosystème de la piscine. Pour les plus sensibles, fini ainsi les allergies, les démangeaisons ainsi que les yeux rouges et irrités après une bonne baignade.

La construction d’une piscine naturelle

Avant tout, réalisez les démarches administratives. En général, c’est simple ! Il vous faudra vérifier la faisabilité du projet pour être sûr que le terrain est constructible. Par la suite, faites une déclaration préalable des travaux s’il s’agit d’une piscine naturelle de 10 à 100m². Vous n’aurez pas besoin d’un permis de construire, sauf si le bassin dépasse de 100m² et de 2m de profondeur. Si tout est en règle et que vous avez déjà trouvé l’emplacement de la piscine, les travaux de gros œuvre pourront commencer. Là, il faut terrasser le sol, creuser le bassin et poser la membrane d’étanchéité. À noter, le bassin va se diviser en trois parties bien différentes à savoir, la zone de baignade, la zone de régénération de l’eau ou la zone de lagunage et la zone d’oxygénation et de désinfection. Les dernières étapes consistent à choisir les plantes adaptées et à les planter ainsi qu’à installer une pompe de circulation.

Les plantes, des éléments indispensables

Pour l’équilibre et donc, pour le bon fonctionnement de votre piscine naturelle, pensez aux plantes.

  • Les plantes épuratives : comme filtration naturelle, pour une eau pure et saine. Il en existe plusieurs variétés : jacinthe d’eau ou Alisma, phragmites, Caltha palustris, menthe aquatique… Elles ont pour rôle d’absorber les métaux et autres substances toxiques présentes dans l’eau.
  • Les plantes oxygénantes : Hippuris, élodée, renoncule aquatique, potamot, crassette d’eau… Elles permettent d’assurer la vie dans un bassin, en apportant de l’oxygène à l’eau et en favorisant le développement des micro-organismes dans le bassin.
  • Les plantes décoratives : elles apportent la touche finale à votre bassin de baignade naturelle. Et elles sont non seulement décoratives, mais sont aussi efficaces pour éviter la prolifération des algues. Là, vous pouvez choisir les nénuphars, les papyrus ou le lotus.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *