Quel est le budget mensuel de l’entretien d’un espace vert ?
Non classé

Quel est le budget mensuel de l’entretien d’un espace vert ?

L’espace vert un endroit idéal pour le repos et diverses manifestations particulières. Pour maintenir son esthétique et sa propreté, il convient de réaliser régulièrement des travaux d’entretien avec l’aide des spécialistes. Voici dans cet article quelques estimations utiles pour établir un budget mensuel d’entretien d’espace vert.

Les tarifs de base à l’unité d’heure pour une intervention sur espace vert

Pour entretenir un espace vert, il faudra débourser entre 15 et 40 euros l’heure. Selon qu’il s’agit d’un jardinier indépendant, les tarifs oscillent entre 15 et 25 euros l’heure. Si en revanche vous sollicitez un architecte paysagiste, le budget à prévoir à l’unité d’heure est compris entre 30 et 50 euros. Par ailleurs, il est aussi possible d’appeler un paysagiste pour cette réalisation avec un investissement compris entre 30 et 50 euros.

Néanmoins, il existe quelques solutions pour baisser la tendance des prix proposés par les professionnels sur le marché. La première option revient à percevoir des revenues en CESU issues de celles de la baisse d’impôts. L’autre alternative est d’opter pour une formule d’abonnement périodique auprès d’une entreprise spécialisée que vous aurez pris le soin d’identifier. Avec cette option, vous bénéficiez d’un entretien régulier et adapté aux normes environnementales en vigueur.

Les tarifs d’entretien d’espace vert au mètre carré

Les prix suivant le mètre carré pour un entretien d’espace vert diminuent progressivement lorsque la superficie de travail augmente. Il faut prévoir par exemple 6 à 8 euros au m2 pour un terrain de moins de 50 min 2 s. Cela équivaut à un investissement moyen compris entre 300 et 400 euros. Par contre, quand la superficie est inférieure à 200 m2, le prix part de 5 à 6,50 euros/m2. Dans ce cas précis, faites un budget prévisionnel minimum de 500 euros.

Cependant, il est important de noter que le devis de prestation de quelques travaux est directement évalué suivant la superficie de travail. Sont concernés par ce critère, les travaux de tonte ou de débroussaillages de pelouse. Ici, les fourchettes de prix varient respectivement entre 0,10 à 0,55 euro et 0,15 à 0,80 euro le mètre carré. Faites donc vos calculs en conséquence afin d’éviter des surprises désagréables.

Les frais annexes de prestations pour une intervention sur espace vert

Hormis les tarifs normaux précédemment énumérés suivant le profil de professionnel sollicité, des frais annexes s’ajoutent à la facture. On a notamment les frais de déplacement du professionnel à la charge du client. Généralement, celui-ci est fixé réglementairement par les entreprises entre 20 et 40 euros. D’un autre côté, des frais sont aussi applicables pour l’évacuation des déchets au m3. Ici, il faudra débourser une somme symbolique allant de 25 à 35 euros.

En plus de ces frais, d’autres prix s’appliquent selon le type de machines ou d’appareils spécifiques exploité pour l’entretien. En ce qui concerne la TVA, les taux appliqués sont de 20 % pour les travaux standards. Toutefois, elle peut faire l’objet d’une revalorisation à 10 % dans certaines situations si la réalisation concerne l’abattage ou des élévations. Pour avoir une idée sur la question, le mieux serait de se rapprocher des services déconcentrés de la municipalité de votre localité.

Les facteurs qui influencent les coûts de la main-d’œuvre

Plusieurs paramètres entrent en jeu au moment de l’établissement du devis de prestation. Les maîtriser constitue aussi une alternative à privilégier pour se faire quelques économies en surplus. En première ligne, on a la taille du jardin et le type de travaux à réaliser. Plus les estimations en la matière seront élevées, plus les coûts prendront de la valeur financière.

En deuxième ligne, il faudra prendre en compte les qualifications professionnelles du prestataire. Les tarifs seront en effet, plus abordables lorsqu’il s’agit d’une entreprise multi-service non spécialisée. Il vous faudra aussi mettre la main à la poche si c’est l’entreprise qui fournit les matériaux devant servir à la réalisation.