Bâche de piscine : une meilleure option pour protéger son bassin

Bâche d’hivernage, bâche à bulles, à barres, filet… il existe de nombreux types de bâche de piscine. Ces accessoires sont destinés à protéger, à augmenter la chaleur et à sécuriser votre piscine. Chacun d’entre eux a ses propres caractéristiques que vous devrez examiner en fonction de l’utilisation prévue et de votre budget.

Quels sont les différents types de bâches de piscine ?

Étant la solution la moins cher pour couvrir votre piscine, la bâche se présente sous diverses formes.

– La bâche à bulles ou couverture solaire : placée à la surface de l’eau, elle joue un rôle thermique et de protection. En effet, c’est une couverture isotherme permettant d’augmenter la température de l’eau pendant la journée et d’éviter les déperditions de chaleur pendant la nuit. Elle protégera aussi votre piscine des débris, mais ne pourra pas servir de couverture de sécurité.

– La bâche de type filet : fabriquée souvent à partir d’un tissage serré fils polypropylènes très résistants, elle assure uniquement la protection du bassin contre les éléments polluants ou les impuretés (feuilles mortes, insectes, débris…). Elle laisse ainsi passer l’eau de pluie et la lumière. Elle s’utilise en été comme en période d’hivernage. Son plus c’est sa légèreté et sa facilité d’installation.

– La bâche à barres : conçue à partir d’une toile en PVC étanche renforcée par des barres rigides en aluminium, elle permet de sécuriser le bassin, de le protéger des saletés extérieures, d’éviter les déperditions de chaleur et de préserver la qualité de l’eau en été. Elle est aussi résistante pour protéger votre piscine en hiver (pendant sa fermeture). Ce type de bâche est ainsi utilisable toute l’année.

– La couverture d’hivernage : elle sert à protéger les eaux, qui peut être fixée et/ou maintenue par des fixations sur margelle via des œillets et des barres en aluminium.

Quelle bâche de piscine choisir pour quelle saison ?

Pour la protection de votre piscine, en fonction de la saison, vous avez le choix entre la bâche d’hivernage et la bâche d’été. Leur rôle commun est de couvrir le bassin et l’abrite des saletés et de la pollution environnementale.

– La bâche d’été : elle est utilisée pour éviter la déperdition calorique lorsque la piscine n’est pas utilisée. Cela prolongera la saison de baignade et facilitera l’entretien de votre piscine : plus de feuilles ni d’insectes à ramasser tous les jours ! La bâche de piscine d’été peut être enlevée quotidiennement.

Pendant la période estivale, on utilise généralement une bâche à bulles appelée aussi couverture solaire. Elle emprisonne entre ses deux faces une couche d’air compartimentée. La nuit et les jours moins chauds, cette couche d’isolation permet d’éviter la déperdition de chaleur de l’eau sous la bâche. Pendant les jours ensoleillés, les rayons de soleil frappant la toile chauffe cet air qui la transmet à l’eau. Il est ainsi facile de gagner 5°C par rapport à une piscine non couverte.

La bâche de piscine d’été doit être dotée d’un système de fixation lui permettant d’être facilement fixée à la margelle. Le plus de ce type de bâche est sa facilité de mise en œuvre.

– La bâche hivernale (couverture d’hivernage) : elle est destinée à protéger le bassin pendant la période la plus agressive et longue. Elle doit donc être très résistante et dotée d’un système de fixation solide, d’autant plus que c’est un élément de sécurité capable d’empêcher la chute et la noyade.

Contrairement à la bâche d’été, elle est lourde et ne se manipule que deux fois par an. Elle doit être totalement opaque afin d’empêcher la photosynthèse dans le bassin qui peut provoquer une prolifération d’algues. Elle doit aussi être dotée d’un système d’évacuation afin de ne pas conserver l’eau de pluie à sa surface.

Notre conseil : ne lésinez pas sur la qualité de la bâche ou de la couverture de votre piscine, car ceci garantira la longévité de votre bassin.

%d blogueurs aiment cette page :