Comment restaurer un jardin ancien ?

Depuis 1980, la restauration de jardin historique datant du 18ème et du 19ème siècle attire l’attention. Les propriétaires de jardin ancien font également de même. Plusieurs travaux doivent être entretenus, et cela demande beaucoup de temps et un budget considérable avant d’arriver au résultat escompté. Voyez dans cet article en quoi consiste la restauration de jardin et les étapes à suivre pour la restauration du vôtre.

Restauration de l’esthétique du jardin

Quand nous parlons de restauration de jardin, il ne s’agit pas de restituer à l’identique le jardin. La restauration consiste à redonner au jardin son esthétique de l’époque, pour être plus en harmonie avec la maison ou le château. Par ailleurs, il faut s’adapter aux besoins contemporains, au respect de l’environnement, etc. L’entretien d’un jardin dans son état de l’époque serait plus cher. De ce fait, vous pouvez, par exemple, installer un système d’arrosage automatique.

Les étapes de la restauration

La restauration de jardin ancien est complexe. Beaucoup la considèrent comme des travaux de création, car il faut concevoir un plan, aménager, planter de nouvelles plantes, etc. Cette étape peut prendre quelques semaines à plusieurs mois en fonction de l’envergure du projet.

L’établissement du plan de restauration

Il ne s’agit pas d’inventer un nouveau plan, mais de rétablir l’ancien plan. Pour y arriver, il faut faire beaucoup de recherches.
Tout d’abord, vous devez connaître le style de jardin de l’époque : les types d’aménagement ainsi que les fleurs, les arbustes et les arbres plantés à chaque endroit du jardin, etc.

Ensuite, il faut rechercher d’anciennes photos ou plan du jardin. Vous pouvez trouver des documents dans les archives de la commune ou dans les actes notariés (plan de propriété dans un acte de vente).

Il faut également rechercher l’esprit du lieu, la vue qu’avaient les habitants de la maison en regardant vers le jardin. Comme ça, vous pouvez savoir comment était aménagé le jardin (ex : nivellement), quels plantes, arbres ou éléments de décoration ne devraient pas être là à l’époque, et ce qu’il faut ajouter. Une fois tous les éléments recueillis, vous pouvez établir le plan.

Les travaux de restauration

Les travaux de restauration peuvent prendre autant de temps que la création d’un nouveau jardin.

Le nivellement

Il se peut que le terrain se soit affaissé ou qu’il y ait eu érosion au cours des années. Les travaux de nivellement permettent de retrouver la même vue aérienne.

Le drainage

Les travaux de drainage consistent à restituer les évacuations d’eau de l’époque ou à en créer de nouvelle sans avoir à modifier l’esthétique du jardin.

Le défrichage

Enlevez les berges et les végétaux touffus aux alentours du jardin, car ils altèrent l’esthétique du jardin.

La taille, l’abattage et la plantation d’arbres

Après un inventaire des arbres se trouvant dans le jardin, vous laissez les arbres qui ont encore leur place dans le jardin. Taillez-les s’ils sont trop grands. Dans un souci d’alignement, vous pouvez les déplacer. En revanche, vous devez abattre les arbres qui gâchent la vue ou dangereux. Pour réaliser votre plan, vous devez aussi planter des arbres.

La plantation de fleurs et la mise en place de la décoration

Une fois les plus grands travaux réalisés, plantez des fleurs de jardin de l’époque. N’hésitez pas à installer des statues. Pour délimiter votre jardin, plantez des lisières.

Les travaux de restauration de jardin nécessitent l’intervention de professionnels ayant une solide expérience en aménagement paysager et une connaissance pointue du végétal. Si vous habitez aux alentours de Paris, Fontainebleau ou Barbizon, faites appel à l’entreprise Ateliers Mimesis. Elle conçoit et pilote des projets de création et de restauration de jardins et d’espaces verts.