L’arrosage automatique : tout ce que vous devez connaître

Facilitez-vous la tâche en choisissant l’arrosage automatique. Désormais, vous avez la possibilité de programmer l’arrosage de votre jardin, pelouse, massifs ou potager. Cela vous permettra de gagner plus de temps et d’économiser de l’énergie.

L’arrosage automatique : c’est quoi ?

Ce système est généralement conçu pour réguler l’arrosage d’une parcelle, d’un potager, d’un jardin, etc. Il consiste à donner au sol la quantité suffisante en eau. Son principe d’utilisation est simple : la pompe ou le robinet de jardin constitue la source d’approvisionnement en eau. Celle-ci est acheminée par des tuyaux fabriqués en polyéthylène. Cependant, son installation exige l’utilisation d’un matériel spécifiques.

L’arrosage automatique : quels sont ses avantages ?

L’arrosage automatique est très avantageux. En effet, vous n’êtes plus obligé de traîner des longs tuyaux d’arrosage partout et d’assurer que vous n’avez pas mis trop d’eau. Désormais, le programmateur appelé « vanne programmable » permet de gérer tout à votre place. Ainsi, ce système modéré vous permet un gain de temps.

Il permet également de planifier l’arrosage de votre jardin en votre absence, que ce soit pour une courte ou une longue durée. En d’autres termes, l’approvisionnement en eau de vos plantes et de votre pelouse se fera de façon autonome. L’arrosage automatique est très efficace en termes de consommation d’eau. En effet, ce système limite la quantité d’eau distribuée, ce qui réduit considérablement la facture entre 30 et 50 %.

Les différentes techniques d’arrosage automatique

Des préparations sont impératives avant d’implanter un système d’arrosage automatique sur une surface très grande. Il est donc recommandé d’analyser le plan de circulation des tuyauteries ainsi que les zones d’irrigation avant d’effectuer les travaux d’installation. Aussi, élaborez une liste des équipements nécessaires.

Dans le cas d’un terrain pente, il faut installer des tuyaux à « buses réglables ». Ce sont des accessoires qui permettent de répartir sur toute la surface la pression de l’eau. Néanmoins, il faut bien choisir le type de système d’arrosage, en fonction de quelques critères de choix : le degré de pente du terrain, le lieu d’installation des équipements, la nature des plantes, etc.

Voici quelques techniques d’arrosage automatique :

Technique d’arrosage par aspersion

Celle-ci consiste à arroser votre jardin avec un système en surface comme :

  • L’arroseur circulaire ou oscillant : celui-ci est le plus utilisé. En général, il est posé directement sur le sol et branché sur le tuyau d’arrosage afin de projeter l’eau. Il est idéal pour un terrain rectangulaire. Mais il existe d’autres modèles qui peuvent être réglables.

  • L’arroseur turbine sur pic : il est aussi appelé « arroseur canon » ou « arroseur rotatif ». Celui-ci est doté d’un système mécanique lui permettant de tourner sur lui-même via la pression de l’eau qui circule dans le tuyau. Comme l’arroseur circulaire, le rotatif peut aussi être placé sur le sol. Mais vous pouvez également le fixer sur un pic ou le surélever.

  • Le tuyau d’arrosage et de dérivation sous forme de L, de T, ou Y. Le système d’arrosage automatique est également équipé de vannes de compression.

  • Le système composé d’un goutteur : son installation consiste à poser un tuyau à même le sol et à le raccorder aux dérivations. Le goutteur a pour fonction d’arroser les plantes.

À qui doit-on confier l’installation d’un système d’arrosage automatique ?

L’aide d’un professionnel vous est d’une grande utilité, quel que soit le type de système d’arrosage automatique que vous voulez adopter pour arroser votre espace vert. En effet, la réalisation du travail exige une expertise et une délicatesse pour garantir un résultat satisfaisant. Pour l’installation ou l’entretien d’un système d’arrosage automatique à Clamart, Meudon, Boulogne-Billancourt…, contactez Les Jardins de Demain. Ses paysagistes professionnels sont à votre disposition pour répondre à vos besoins.

%d blogueurs aiment cette page :