Maçonnerie paysagère : qu’est-ce que c’est ?

maçonnerie paysagère

La maçonnerie paysagère regroupe les travaux d’aménagement d’espaces extérieurs tels que les terrains et les jardins. Pour en connaître davantage sur le sujet, suivez cet article.

La construction de murs extérieurs

Selon vos besoins, vous pouvez choisir entre :

– une clôture : elle est parfaite pour la délimitation d’une propriété. En milieu rural, privilégiez un grillage souple en rouleau. Son installation peut s’effectuer grâce à des poteaux en métal ou en bois. Pour vous protéger des regards extérieurs et empêcher les animaux de passer, ajoutez-y une haie végétale ou un brise-vue. De nombreuses options telles que le grillage rigide, la clôture classique, le panneau occultant et le muret sont à votre disposition. Pour le mur, vous avez une gamme de choix en termes de matériaux : parpaings, briques ou pierres. Pour les autres types de clôtures, ils sont aussi diversifiés : PVC, en bois composite, alu, béton, fer forgé, pierre, etc.

Attention, avant de débuter les travaux, vous devez aviser le voisinage, considérer le plan local d’urbanisme et déposer une déclaration préalable des travaux.

– un mur de soutènement : il peut être utilisé pour limiter les glissements de terrain. Certains s’en servent aussi pour créer un espace pour la plantation d’arbres ou de fleurs. Quelle que soit son utilisation, un mur de soutènement se décline en plusieurs types : mur de soutènement poids, mur de soutènement en pierres sèches, mur de soutènement en gabions ou mur de soutènement auto stable.

Le mur d’extérieur peut aussi se présenter sous forme d’enrochement solide et de trombe.

La construction d’une terrasse en béton

L’installation d’une terrasse en béton fait partie des travaux de maçonnerie paysagère. Selon l’effet que vous recherchez, vous pouvez choisir le béton bouchardé, le béton imprimé, le béton désactivé ou le béton coloré. Néanmoins, les étapes de construction sont les mêmes : détermination de l’implantation, préparation de l’assise, coffrage, ferraillage, coulage béton et finition de la dalle en béton. N’oubliez pas de laisser sécher la dalle en béton pendant 6 à 8 semaines.

La pose d’une allée de jardin

Pour créer une allée de jardin, un terrassement et des travaux de préparation du sol sont indispensables. De nombreuses options s’offrent à vous :

– une allée en pas de japonais : c’est un style d’origine asiatique qui permet de créer un petit chemin à travers votre jardin sans qu’il soit piétiné. Cette allée peut être construite avec différents matériaux, mais veillez à respecter l’harmonie dans votre jardin : bois, pierre naturelle, pierre reconstituée, etc.

– une allée de dalles : elle est parfaite pour apporter du cachet à votre espace vert. Les dalles peuvent être placées les unes à côtés des autres ou à équidistances. Afin d’éviter le débordement du sable ou des graviers, installez une bordure d’allée. Choisissez un bord en briques, en poutres ou en planches.

D’autres styles d’allées de jardins sont aussi à votre disposition : allée en traverses, allée en ardoise, allée en bois, allée en gravier, allée en béton coloré, allée en pavé bloquant ou allée bitumée.

Cependant, la réalisation des travaux requiert l’intervention d’une entreprise de maçonnerie à Mariol. Adressez-vous par exemple à SERONDE. L’établissement s’occupe à la fois de la maçonnerie générale et de la maçonnerie paysagère. Donc, vous pouvez lui confier la pose d’escalier, le ravalement de façade, l’agrandissement de garage, etc.

La société propose aussi la construction de maisons individuelles, bâtiments industriels, commerciaux et professionnels, la rénovation et l’extension de maisons ainsi que les travaux de terrassement, ce qui vous permet de bénéficier d’un interlocuteur unique sur l’ensemble de vos projets. Dans tous les cas, elle vous offre un accompagnement personnalisé. Elle peut intervenir à Clermont-Fernand, Vichy, Roanne et environ.

%d blogueurs aiment cette page :