Une piscine naturelle chez soi

Profitez bien des mois d’été en installant une piscine naturelle dans votre jardin. Elle permet à vos enfants de se rapprocher de la nature. De plus, elle vous permet de nager dans un milieu dépourvu de produits chimiques. En outre, cela ajoutera une touche originale à votre jardin. Lisez donc cet article afin de découvrir tout ce qui concerne ladite piscine. 

Les avantages d’opter pour la piscine naturelle

Nombreux sont les avantages que présente la piscine naturelle.

Une garantie pour la santé et pour l’environnement

Une piscine naturelle ne nécessite pas de Chlore pour le nettoyage de l’eau, ce sont les plantes aquatiques qui le font à sa place. En effet, c’est très efficace pour préserver la santé ainsi que l’environnement, car c’est le Chlore qui est responsable de l’irritation des yeux, des voies respiratoires, de la gorge, etc. Les maladies respiratoires comme l’asthme peuvent être évitées en optant pour ce type de piscine. En outre, vos cheveux ne seront plus abîmés.

Une eau de meilleure qualité

La qualité de l’eau d’une piscine naturelle est beaucoup plus meilleure que celle de la piscine traditionnelle. L’absence des produits chimiques tels que le Chlore vous éloigne de toutes réactions allergiques et vous permet d’avoir une peau douce après la baignade.

Une biodiversité favorisée

Une piscine naturelle assure la promotion de la biodiversité. En effet, la faune et la flore seront protégées de la pollution grâce à l’absence du Chlore. Donc, les passionnés de la nature auront une forte chance d’y trouver des libellules ainsi que des grenouilles.

Facile à entretenir

L’entretien d’une piscine naturelle est très facile. En fait, la qualité de l’eau est maintenue grâce à la présence de l’écosystème qui entoure votre piscine. Donc, vous n’avez pas besoin de changer l’eau. La qualité de celle-ci va progresser avec le temps.
Concernant l’entretien, faites un nettoyage en profondeur du bassin et taillez les plantes chaque année. Aussi, nettoyez régulièrement le filtre et enlevez toutes les feuilles tombées dans l’eau.

Un atout pour décorer votre jardin

Une piscine naturelle est toujours magnifique, même en hiver. En effet, elle permet à votre jardin d’avoir un look naturel, car elle ressemble à un étang.

La construction de la piscine naturelle

Elle se fait en 5 étapes à savoir l’excavation et la fortification, le revêtement, les panneaux de coffrage, les murs en béton et la finition.

Première étape : l’excavation et la fortification

Avant de commencer, délimitez la surface de votre piscine et dégagez la terre. Ensuite, construisez un puits en commençant par le creusage de la fosse grossière et l’alignement des murs. Puis, couvrez les bords du puits en utilisant des planches. Aussi, couvrez d’argile dans le fond du fossé et tracez. En outre, mesurez l’étendue des puits et coupez à l’aide d’un broyeur les tiges de soupape. Puis, conduisez une charpente ayant des intervalles de 30 cm autour du périmètre du fossé. Ainsi, effectuez la tubulure horizontale et installez le système de canalisations selon le plan d’assainissement.

Deuxième étape : le revêtement 

Concernant la préparation du mortier, mélangez dans une bétonnière 3 doses de sable et 1 dose de ciment, puis rajoutez 4 doses de gravier et de l’eau. Remuez bien le mélange et le versez au fond de la fosse. Après cela, fermez et laissez dessécher.

Troisième étape : les panneaux de coffrage

Quand la couche en béton sèche, commencez à fabriquer des panneaux pour le coffrage. Pour ce faire, coupez les planches et installez-les dans la fosse. Gardez un espace de 13 cm minimum entre les murs et le coffrage. Puis, martelez l’ensemble des planches et des panneaux.

Quatrième étape : les murs en béton

Les panneaux de coffrage doivent être mis à l’intérieur. Puis, vous devez les fixer les uns contre les autres. Également, faites un autre mortier ayant les mêmes mesures que le premier mortier. Ensuite, appliquez le béton et comprimez chacune des couches.

Cinquième étape : la finition de la piscine naturelle

Mettez en pièces le coffrage et lissez les murs. Une couche de verre liquide est nécessaire pour finir le fond et la surface de votre piscine. Mais, vous pouvez aussi opter pour les murs avec d’autres revêtements tels que les carreaux. Nettoyez régulièrement votre piscine en enlevant les feuilles qui tombent dans l’eau. En outre, vous devez nettoyer le filtre, découpez les plantes ayant des parties mortes. Enfin, faites un grand nettoyage du réservoir tous les cinq ans afin de retirer les débris, le limon, etc.

La purification de l’eau dans une piscine naturelle

Deux parties distinctes constituent le réservoir d’une piscine naturelle à savoir la partie profonde et la partie peu profonde. La première partie est destinée pour la natation. La deuxième, par contre, est le lieu de purification de l’eau. Cette dernière partie joue un grand rôle en matière de décoration, car elle est la zone de régénération. Donc, la zone peu profonde est le jardin d’eau.