Comment construire soi-même une cascade dans son jardin ?

https://www.callypseau.com/

Avoir un bassin dans son jardin est un peu le rêve de tout le monde. Mais entendre le murmure d’un ruisseau ou d’une cascade augmente encore plus son pouvoir d’attraction. Si vous souhaitez voir circuler et entendre l’eau, installer un jet d’eau est une possibilité. Mais la meilleure solution reste la construction de cascade. Néanmoins, cela exige l’installation et la dénivellation d’une pompe.

Construction d’une cascade : comment créer un jeu d’eau dans son jardin ?

En général, il y a plusieurs modèles de jeux d’eau destinés à toutes sortes et tailles de bassin. À part les jets en pluie fine et cascades qui sont les plus classiques, vous pouvez également opter pour des fontaines japonaises, notamment le Shishi odoshi ou bien des sculptures animalières à bec verseur. Tous les modèles quels qu’ils soient sont reliés à une « pompe immergée ». D’ailleurs, cela ne nécessite qu’une alimentation électrique située à proximité du point d’eau.

Construction d’une cascade : quel est le matériel nécessaire ?

Pour choisir le type de jet dont vous avez besoin, il faut prendre en compte les espèces de plantes qui sont présentes dans le bassin. Effectivement, les impacts des gouttelettes d’eau gênent énormément les plantes flottantes. En revanche, les poissons les supportent très bien. Dans ce cas, il faut opter pour un jet bouillonnant ou en cloche pour éviter de limiter leur développement.

Construction d’une cascade : l’installation

Si votre bassin est agrémenté par des plantes flottantes, alors le jet est placé à ce qu’il y ait un espace de plus de 1 mètre entre les plantes et la retombée d’eau. Mais pour faire fonctionner le jet en discontinuité, vous devez obligatoirement prévoir deux sortes de pompes. En effet, l’une est destinée au filtre et l’autre pour le jet d’eau. Cependant, vous devez également savoir que la plupart des kits complets intégrant filtre, buse et pompe n’offrent pas cette possibilité.

Construction d’une cascade : son entretien

Si la pompe est placée à moins de 80 cm sous l’eau, alors il est préférable de démonter et mettre tout le système à l’abri du gel durant la période hivernale. En outre, si elle est équipée d’un filtre, alors il faut veiller à ce que ce dernier ne s’encrasse pas. Dans le cas contraire, il faut rapidement le nettoyer tout en :

  • Retirant la mousse du cadre ;

  • Débarrassant les saletés ;

  • Rinçant tous les éléments du filtre à l’eau claire.

Cependant, il ne faut jamais utiliser des produits détergents, car ceux-ci peuvent tuer les bactéries nitrifiantes. En effet, ces dernières permettent l’assainissement de l’eau.

Durant l’été, une baisse considérable du niveau de l’eau peut arriver. Le jet peut également être entraîné à l’extérieur du bassin par des forts coups de vent. Sans compter de l’évaporation qui peut être causé par la chaleur estivale. Pour y faire face, il faut ajouter de l’eau via le tuyau d’arrosage, jusqu’à ce que le niveau initial soit rétabli.

Construction d’une cascade : comment ça marche ?

Tout d’abord, il faut commencer par une réalisation d’une petite cascade, s’écoulant de la berge :

  • Installer la pompe au fond du bassin : elle doit être placée le plus près possible de la chute d’eau.

  • Faire en sorte de relier la pompe à un tuyau : qui permettra de faire remonter l’eau jusqu’à la berge.

  • Placer une dalle, afin de former la cascade.

  • Camoufler les tuyaux.

Si vous souhaitez passer par un professionnel pour construire une cascade dans votre bassin, n’hésitez pas à contacter CALLYPS EAU, un constructeur de piscine, de cascade, de jeux d’eau et de spas situé à THEZAN LES BEZIERS.

%d blogueurs aiment cette page :